Rechercher

Des loupiotes à l’infini…



Fermons les yeux et prenons quelques instants pour laisser vagabonder notre esprit. Quelles sont les images qui viennent spontanément lorsque nous pensons aux Fêtes de fin d’année ?


Derrière mes paupières, prennent forme de grosses et douces pantoufles licornes, un canapé moelleux, un chat qui ronronne, un plaid en pilou, une tasse fumante et un livre posés sur la table basse. Des cartes de vœux qui font rire. Une immense forêt glacée. De la buée qui sort de ma bouche. Des loupiotes à l’infini…


Dans ce flot de représentations agréables, aucune n’est connectée. Pas de scrolls à l’infini sur Facebook ou Instagram, pas de messages instantanés, pas de likes, de photos de mon sapin de Noël (que je n’ai pas encore fait). Rien que des petits bonheurs simples que je n’ai envie de partager qu’avec mes proches.


Et si, pendant nos vacances, nous nous déconnections à notre rythme et nous faisions de nos images mentales une réalité ?

Je vous propose quelques pistes pour profiter de moments sans smartphone :

  1. Abandonnons notre smartphone : pour 1, 2, 3 heure(s) (ou plus) par jour, laissons-le dans un tiroir ou une boîte dédiée. Nous avons pris l’habitude d’avoir notre portable en main ou à portée de main. Celui-ci est devenu une extension de nous-même. La première chose à faire pour se déconnecter est de couper sa connexion (4G ou wifi) et de le disposer de telle sorte qu’il soit hors de notre vue ;

  2. Devenons discrèt.e : ne postons rien sur les réseaux sociaux pendant 1, 2, 3 jours (ou plus). Nous avons pris l’habitude de tout partager avec « nos ami.e.s ». C’est même pour certain.e devenu vital. Photos, citations, avis… Vous avez besoin de vous exprimer ? Pourquoi ne pas relater ce que vous avez envie de raconter dans un véritable carnet intime ?

  3. Faisons le plein de nature : allons nous balader en nous laissant enchanter par nos sens, rien que nos sens… et pas par notre smartphone qui vibre dans notre poche. Les bienfaits de la nature sur la santé et sur le moral n’est plus à démontrer. Enfilons nos chaussures de marche et partons à l’aventure ! ;

  4. Reprenons possession de nos mains : arrêtons de scroller et lançons-nous dans une activité manuelle qui nous fait du bien ( pâtisserie, jardinage, couture, collage, écriture…) et soyons fièr.e du résultat car nous avons pris du temps pour nous ;

  5. Vivons le moment présent pleinement : soyons à ce que nous faisons, et seulement à ce que nous faisons. Lors des repas en famille ou entre amis qui vont se succéder pendant cette période, n’invitons pas notre smartphone à prendre l’apéro avec nous, ni à table. Profitons pleinement des gens qui nous entourent, de la conversation et même, des temps de pauses. Nous n’aurons pas de photos de la bûche de Noël ou de selfie devant nos cadeaux ? Est-ce grave ? ;

  6. Osons nous ennuyer : préparons-nous un thé, installons-nous confortablement et ne faisons rien d’autre que d’apprécier être là en train de siroter notre boisson chaude. L’ennui est nécessaire à notre bien-être. Malheureusement, aujourd’hui, dès que nous avons un moment «vide », nous attrapons notre smartphone pour pallier à celui-ci. Allons à contre sens et recréons ces moments utiles à la création.

  7. Soyons curieux : partons à la découverte d’artistes que nous ne connaissons pas, visitons des expositions, allons au théâtre, au cinéma, écoutons de nouvelles choses. Au moment où j’écris ces lignes, les salles sont de nouveau fermées suite aux décisions politiques. Certaines ont décidé de rester ouvertes. Soutenons-les !

  8. Ouvrons-nous aux autres : partageons avec nos proches mais aussi avec des inconnus. Privilégions les moments d’échanges avec notre famille : sortons les jeux de société, lisons des histoires ensemble, lançons des sujets d’actualité ou un concours de blagues. N’hésitons pas à regarder les gens en rue et pour les moins timides, entamons une discussion avec les personnes croisées. Elles ont peut-être des histoires incroyables à nous raconter !


Et après les Fêtes, on essaye d'aller plus loin ?

  1. Enlevons les notifications de notre smartphone ;

  2. Supprimons les applications envahissantes ;

  3. Regardons le temps passé, par jour ou par semaine, sur notre portable et analysons quelle était l’intention derrière ce temps connecté ;

  4. Achetons-nous un téléphone déconnecté.

  5. Lisons quelques livres sur le sujet.


Vous avez tenté un ou deux points proposés ? N'hésitez pas à me raconter votre histoire !




30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout